Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

jeudi 2 octobre 2014

M. Lamamra insiste sur la nécessité d'initier des consultaions avec la communauté algérienne à l'étranger

M. Lamamra insiste sur la nécessité d'initier des consultaions avec la communauté algérienne à l'étranger

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra a mis l'accent, à Montréal, sur la nécessité d'initier des consultaions avec la communauté algérienne établie à l'étranger en vue de déboucher sur une stratégie qui fixerait les droits et devoirs croisés, au dela de la gestion et de la protection consulaire, indique mercredi un communiqué du ministère.
M. Lamamra, a ainsi évoqué la necessité d'initier un processus de consultaion avec les differents segments de la communauté algérienne établie à l'étranger dans tous les pays, en vue de déboucher sur "la formulation d'une stratégie ou d'une charte de partenariat entre celle-ci et la mére patrie, et qui fixerait
les droits et devoirs croisés, au dela de la gestion et de la protection consulaire". "Un tel processus large et inclusif devrait aboutir à un cadre de concertation et la présentation dudit projet aux hautes autorités du pays pour approbation" a t-il précisé.
La déclaration de M. Lamamra intervenait à l'issue de sa rencontre avec les membres de la commnauté algérienne établie dans la province du Quebec. S'adressant aux représentants du mouvement associatif et aux autres personnalités éminentes et comptences nationales, le ministre a réaffirmé "la priorité" que l'Etat algérien accorde à la communauté nationale à l'étranger, mettant l'accent sur les efforts consentis et les moyens engagés pour "répondre de manière efficiente" aux besoins des ressortissants algériens.
Il a rappelé que le programme du président de la République comporte un segment consacré à la communauté nationale à l'étranger, et qui "se reflète pleinement dans l'action du gouvernement".
S'agissant de la communauté algérienne établie au Canada, le ministre a dit avoir "enregistré avec satisfaction que le potentiel qui la caractérise est mis, graduellement, à contribution pour le développement économique et social de l'Algérie, tout comme elle est reconnue comme agents de changement positif dans la société d'accueil".
Il a indiqué, en outre, que "les membres de la communauté qui s'intègrent de par leur compétences et expertises, dans le processus de développement national peuvent constituer un élément au service du raffermissement des liens entre l'Algérie et le Canada".
M. Lamamra a aussi, entretenu les membres de la communauté sur les grandes mutations que connait l'Algérie dans divers domaines, grâce aux réformes intiées par le président de la République.
Il a, en outre, souligné le rôle de l'Algérie au plan international et son "engagement à servir la paix, à travers la résolution des conflits par la favorisation du dialogue".
Le ministre n'a pas manqué, par ailleurs, d'aborder la densité des relations algéro-canadiennes et des opportunités existantes pour leur approfondissement et leur renforcement, axant son propos sur "l'importance de la dimension humaine, qui est placée par l'Algérie au centre de ses relations avec les pays tiers".
APS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire