Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

mercredi 2 février 2011

ELLE VIENT CONSOLIDER LES MESURES D’ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES PROMOTEURS
  La retraite à l’âge de 65 ans
Les jeunes promoteurs bénéficiaires des dispositifs de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (Ansej), l’Agence nationale de la gestion de microcrédit (Angem), la Caisse nationale d’assurance- chômage (Cnac) et l’Agence nationale de développement de l’investissement (Andi) bénéficieront d’une retraite à l’âge de 65. Lemaï Abdelouahab, directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés (Casnos), a indiqué hier que « Les jeunes promoteurs bénéficiaires des différents dispositifs d’emploi et affiliés à la Casnos, recervront d’une pension de retraite à partir de l’âge de 65 ans, au même titre que les autres travailleurs non-salariés ». Ainsi, le système de recouvrement des cotisations repose sur la déclaration d’activité et le versement de la cotisation, explique le responsable soulignant que la valeur de cette pension sera fixée par rapport au montant de la cotisation du concerné calculée «sur les 10 meilleures années». Concernant l’assurance sociale, Abdelouahab Lemaï a expliqué qu’il s’agit de prestations en nature sur l’assurance maladie, de remboursement des frais médicaux et pharmaceutiques (maladie/maternité), en plus de l’assurance invalidité (incapacité de poursuivre l’activité après un accident ou maladie) ainsi que le capital décès. L’assurance invalidité, qui est une pension mensuelle d’invalidité calculée sur l’assiette de cotisation de l’affilié, est destinée à l’assuré dans le but de compenser le revenu perdu, a-t-il indiqué. Par ailleurs et dans le souci de faciliter les modalités de versement de la cotisation, des mesures d’allégement ont été introduites par la Casnos au profit des jeunes promoteurs. «Logiquement, nous commençons à compter la cotisation de nos assurés à partir de la date d’établissement de leur registre du commerce mais exclusivement pour les jeunes promoteurs cette cotisation est calculée à partir de la date effective du démarrage de leurs activités déclarées par les organismes d’emploi chargés de poursuivre leur accompagnement», a-t-il précisé. D’autre part, il a ajouté que la caisse effectue une affiliation «d’office » au profit de ces promoteurs et leur accorde des échéanciers de versement de leur cotisation qui s’étale sur une durée de 18 mois.
 Abla S. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire