Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

dimanche 6 février 2011

Un programme et des solutions pour l'avenir
 

 
Les "instructions" du Président Abdelaziz Bouteflika revêtent une signification particulière tant ils touchent à un très grand nombre de secteurs qui intéressent la vie nationale. Ils permettront, une fois encore, à l'Exécutif de contribuer à l'enrichissement et au développement de l'expérience nationale acquise dans les domaines du développement et de la gestion de la société à la lumière de ses nouvelles exigences. Aussi, il ne peut s'agir que d'une corrélation, une application et la déduction des leçons nécessaires qui prennent en compte les profonds problèmes de développement en cours au sein de la société. Cela revêt au moins deux significations capitales et prédominantes. D'un côté, la notion de ces nouvelles mesures à venir fait "office" d'un engagement politique de valeur et de directives "strictes" pour la gestion des solutions qui ont pour objet d'assurer l'équité dans tous les domaines. D'un autre côté, la poursuite de la réforme des politiques sociales, se consolide pour être un réel processus permanent de changement grâce à des réponses techniques efficaces et efficientes en fonction des nouvelles tendances sociales de la population. Dans ses orientations et instructions, le chef de l'Etat a, au cours du Conseil des ministres, détaillé toutes les questions sur lesquelles tout le monde doit se concerter et dégager des positions claires et des décisions prises qui prennent en considération la réalité politique, sociale et économique, les possibilités, les conditions du pays et les mutations à prévoir sans s'éloigner des principes de la loi fondamentale du pays et des options fondamentales du programme présidentiel. Ces questions qui permettent de mesurer le chemin qui reste à parcourir permettent aussi d'évaluer les progrès accomplis. Parmi ces enseignements qui se dégagent avec force de l'analyse de l'action accomplie, il faut noter l'importance, plus particulière encore dans le domaine social de la " communauté " d'objectifs et de démarche qui est un élément aussi essentiel que les  réalisations effectuées, dans l'appréciation du bilan d'une politique sociale, car elle constitue le garant de la cohérence et de la continuité de cette politique. L'inspiration du président Abdelaziz Bouteflika est identique et mêle les préoccupations politiques, économiques et sociales abordées dans une perspective plus large de transformation de la société. Il en est de même de l'utilisation de la démocratie-politique, transformée en autant d'outils aux mains de ses acteurs. Il y a lieu de retenir dans les propos du chef de l'Etat sa pertinente volonté pour une unité de démarche, mais aussi et surtout unité d'objectifs afin de donner leur signification à toutes les mesures arrêtées quelles que soient leur nature, leur importance tant elles tendent toutes en effet à créer progressivement les bases d'une politique qui soit en mesure de garantir à l'ensemble, les conditions d'une vie décente et la certitude pour l'ensemble du paysage politique d'exercer librement ses activités dans le cadre de la loi. Les objectifs généraux relevés à travers les directives du Président trouvent leur justification et leur prolongement dans la certitude de son programme politique, dont l'expression est une "exigence" fondamentale du développement économique, social et culturel et de sa volonté de traduire dans les faits les aspirations profondes des populations, notamment des jeunes au mieux-être et à la justice sociale. Exigence et volonté qui constituent désormais le garant d'un programme et des solutions pour l'avenir. Malgré les énormes contraintes du passé, le pays s'oriente aujourd'hui vers  une action multiforme et croissante menée dans le domaine social et économique avec le renforcement des outils de production susceptibles de créer une situation en grande partie nouvelle et qui permettra le règlement des problèmes qui se posent à l'ensemble de la société. En cette étape, la large participation responsable de tous à ces choix sains, requiert une pratique démocratique totale sans arrière pensée politicienne et la mobilisation autour de ces objectifs communs. Elle constitue la condition essentielle pour la garantie de l'avenir du pays et de sa jeunesse et la réunion des conditions indispensables pour permettre au renouveau national de poursuivre sa marche. Il n'est plus question pour d'aucuns de se retrancher derrière les spéculations, la démagogie et toute sorte  de scepticisme répandues   aujourd'hui au sein de l'opinion publique par quelques "courants" qui ignorent délibérément les réalisations immenses accomplies par le pays.            B. C.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire