Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

vendredi 27 avril 2012

Tipasa : création d’un parc citadin

Une enveloppe financière de l’ordre de 200 millions de dinars a été mobilisée pour la concrétisation de ce projet .


La wilaya de Tipasa a dégagé une superficie de 21 hectares destinée à la création du parc citadin  «Dounia», qui s’articulera autour de trois espaces, en l’occurrence celui de la lecture, des loisirs et un troisième consacré aux jeux pour enfants. Une autorisation programme (AP) de 200 millions de dinars a été affectée pour la concrétisation de ce projet, dont l’étude a été achevée en 2011. Implanté à l’entrée sud-est de la ville Tipasa, à proximité de la gare routière en cours de travaux, le parc se trouve en aval du centre universitaire qui devait ouvrir ses portes à la fin de l’année en cours, mitoyen de l’école de formation de tennis pour l’élite sportive et d’une auberge de jeunesse, 2 projets du secteur des sports en cours de travaux, l’ espace  «Dounia » qui domine la ville de Tipasa, sera réalisé afin de permettre aux familles,  aux jeunes de déstresser et de se reposer dans un climat convivial.

Ce parc citadin répondra aux normes internationales. Il servira à l’éducation environnementale, en prenant en charge la gestion des énergies renouvelables et celle de l’eau. L’actuelle forêt récréative qui se situe en amont du complexe touristique, la Corne d’Or, draine un nombre considérable de familles accompagnées de leurs enfants. Hélas, cet espace forestier ne dispose pas de toutes les commodités pour accueillir les citoyens en quête de détente.  

D’ailleurs, la direction de l’environnement de Tipasa compte entamer la construction de ce parc citadin, en évitant les difficultés rencontrées dans d’autres wilayas. L’appel d’offres sera lancé au mois de juillet prochain, selon le responsable du secteur. Il est prévu la réalisation de sentiers piétons, de kiosques,   d’aires de jeux pour  enfants, de terrains de sport, d’une zone de détente équipée de bancs et de tables de pique- nique, d’un parking, d’un jardin botanique, ainsi qu’ un lac d’une superficie de 2 ha.

En somme, la wilaya de Tipasa compte multiplier ces espaces verts pour accueillir le plus grand nombre de touristes des wilayas environnantes qui désirent venir visiter son territoire. Le barrage de Boukourdane, les forêts de Bouharoun, Hadjret Ennous et Sidi Ghilès, les aires de repos aménagées le long de la voie express, sont des espaces naturels qui ne désemplissent pas en raison de l’engouement des familles.
                           

M'hamed Houaoura

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire