Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

mardi 8 juillet 2014

Accueil des émigrés au port d’Alger : Nette amélioration dans le traitement des voyageurs

Le scanner n’est plus un calvaire au port d’Alger. Le constat est on ne peut plus satisfaisant quand on sait que le traitement des passagers dure en moyenne une heure trente-cinq minutes. Une affirmation des services des douanes faite hier lors de la visite d’inspection effectuée à la gare maritime par le ministre des Transports qui était accompagné de Ramtane Lamamra, du général-major, Abdelghani Hamel, et de Mohamed Bouderbala, respectivement ministre des Affaires étrangères, DG de la Sûreté nationale et DG des Douanes algériennes.
Le représentant des douanes a expliqué, en effet, que la moyenne nationale du traitement des passagers ainsi que leurs véhicules enregistrée durant l’année 2013 est d’environ une heure trente-neuf minutes. Des voyageurs arrivés à bord du ferry “Tareq Ibn Ziyad” ont non seulement exprimé leur satisfaction en matière d’accueil, mais également concernant le temps pris par les formalités d’usage jugé convenable. Le représentant des douanes a confirmé l’engagement de son institution à faire plus d’efforts pour l’amélioration du temps de traitement.
Comme il fera constater que l’élargissement du “couloir vert” aux familles, aux handicapés et aux malades a permis d’aboutir à des résultats très acceptables. Depuis l’ouverture de la saison estivale, 2 000 véhicules et 5 800 personnes ont transité par le port d’Alger où ils ont bénéficié de toutes les facilitations possibles. Ces dernières ont allégé le temps d’attente du voyageur ne dépassant pas plus de deux minutes.
Outre le temps record, les formalités se déroulent dans des conditions agréables et reposantes. Des équipes sont disponibles pour orienter les voyageurs et leur éviter des erreurs lors des formalités de contrôle. “Cette sensibilisation opérée au sein des passagers, dira le douanier, nous fait gagner du temps et améliorer sa durée dans notamment le contrôle du véhicule qu’on espère ramener à moins de deux minutes.”
Tout en exprimant sa satisfaction de constater cette amélioration, le ministre des Transports a plaidé pour une bonne coordination entre les différents services intervenants.
Pour ce dernier, le niveau de qualité atteint dans le traitement des voyageurs est le fruit des décisions prises par le Conseil des ministres suite aux instructions du chef de l’État tendant à améliorer les conditions d’accueil de nos ressortissants de retour au pays. “Cette amélioration, dira Ghoul, est aujourd’hui palpable, mais nous souhaitons plus d’efforts.”
LIBERTÉ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire