Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

mardi 1 juillet 2014

Algérie-Allemagne (1/8 de finale) : "Nous devons nous méfier de cette équipe algérienne" (Joachim Low)

Point de presse animé par le sélectionneur de l'équipe allemande de football, Joachim Low, à la salle de conférences du stade Beira-Rio (Porto Alegre/Brésil)

Le sélectionneur de l'équipe allemande de football, Joachim Low, a estimé dimanche que l'Allemagne est appelée à faire face à une "bonne équipe algérienne", en match prévu ce lundi au stade Beira-Rio de Porto Alegre (21h00 algérienne), dans le cadre des huitièmes de finale de la coupe du monde 2014 au Brésil.
"Nous n'allons nullement sous -estimer l'Algérie ce lundi, au contraire. Nous devons être présents dans tous les domaines, face à une bonne équipe algérienne qui mérite amplement son passage au deuxième tour. Je ne suis surpris par la présence des Algériens à ce stade de la compétition",  a affirmé le coach de la Nationalmannschaft  au cours d'un point de presse qui s'est déroulé à la salle de conférences du stade Beira-Rio.
L'Algérie a réussi à se hisser pour la première de son histoire pour les huitièmes de finale, à la faveur du match nul décroché face à la Russie (1-1), jeudi à Curitiba. De son côté, l'équipe allemande a terminé leader du groupe G, devant les Etats-Unis.
"Nous devons nous méfier de cette équipe algérienne que nous connaissons bien. Cette équipe a du talent, avec une défense compacte, et des joueurs qui veulent aller au charbon", a-t-il ajouté.
Pour  le coach allemand, il va falloir penser "à battre l'Algérie", avant de penser à un éventuel quart de finale face à la France, au stade de Maracana à Rio de Janeiro. "Nous sommes concentrés maintenant sur ce match face à l'Algérie, ça serait une erreur de dire qu'on est déjà qualifiés, au contraire, nous devons sortir le grand jeu pour composter notre billet face à un adversaire qui sera difficile à jouer", a-t-il souligné, précisant qu'il a analysé le jeu des Verts "avec leurs points forts et leurs points faibles".
"L'Algérie n'est pas étrangère à nous. Nous la suivons depuis des années, on sait qu'elle est composée de plusieurs joueurs , très rapides en attaque,  forts dans les duels, et qui veulent les face à face", a-t-il précisé.
Interrogé sur le match historique face à l'Allemagne, du mondial 1982, remportée par l'Algérie (2-1) au stade de Gijon, Joachim Low, n'a pas voulu parler de revanche. "C'est un sujet que je refuse de le développer. En Algérie, je sais qu'on utilise Gijon pour motiver leurs joueurs. En ce qui concerne mon équipe, les joueurs, à l'exception d'un ou deux éléments, n'étaient même pas nés en 1982".
Enfin, Low a affirmé qu'il n'a pas encore arrêté le onze entrant, qui aura à défier l'Algérie, à 24 heures de cette rencontre. "Je n'ai rien encore décidé, je réfléchirai encore. Nous avons une dernière séance (ndrl, 17h00 locale), nous allons analyser les éléments tactiques avant de se prononcer", a-t-il conclu.
APS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire