Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

mercredi 16 juillet 2014

SELLAL PRESSE SES MINISTRES : "Je veux des rapports détaillés"

Le Premier ministre
 
Lassé par les réclamations des citoyens et les retards accusés dans les projets, le Premier ministre a sommé ses ministres de lui faire une analyse approfondie sur tous les secteurs.
Le Premier ministre ne veut rien laisser au hasard lors de ses prochaines sorties sur le terrain. «Je veux des rapports détaillés», avait-il insisté auprès de ses ministres. M.Sellal a, en effet, donné instruction pour faire le point sur les projets en cours de réalisation et les chantiers en voie de lancement. Le patron de l'Exécutif veut être informé du moindre détail avant d'aller sur le terrain. Lassé par les réclamations des citoyens et les retards accusés dans les projets, le Premier ministre a changé de méthode en sommant ses ministres de lui faire une analyse approfondie sur tous les secteurs. Cette instruction a donné du pain sur la planche à son équipe. Des audiences et des réunions sectorielles ont été multipliées ces derniers temps au niveau des départements. Les ministres ont convoqué les responsables au niveau des différentes échelles pour établir un rapport précis. Ils ont même renforcé leur présence sur le terrain pour constater de visu la réalité du secteur et prendre acte des insuffisances et des défaillances. Contrairement aux années précédentes, des visites ministérielles sont annoncées presque au quotidien à travers les régions du pays. En prévision des prochaines sorties du Premier ministres, son équipe met les bouchées doubles pour déblayer la piste. Voulant traduire rapidement les promesses électorales sur le terrain, le gouvernement a mobilisé cette année le maximum de ses cadres pour veiller au moindre petit soin. D'ailleurs, les ministres risquent d'être privés de congé cette année. «Nous n'avons aucune information sur le congé, on continue à travailler en espérant bénéficier d'une pause», nous a confié un membre du gouvernement. En plus des sorties sur le terrain, les ministres doivent examiner le projet de loi portant sur le programme quinquennal.
«L'avant-projet de loi est finalisé, nous allons le débattre lors de la prochaine réunion du gouvernement», nous a précisé la même source. Interrogé sur le coût global de ce programme quinquennal, notre source indique que le gouvernement va d'abord examiner et évaluer les projets avant d'arrêter le plafond. Les ministres en charge des différents secteurs auront à exposer, à tour de rôle, leurs besoins, des projets à lancer et des estimations financières pour leur réalisation.
A l'issue de cette réunion, le montant officiel du budget alloué au nouveau plan quinquennal sera arrêté. Les secteurs de l'habitat, avec 1,6 million de logements annoncés, de l'agriculture, de l'industrie, des transports et des travaux publics sont les secteurs qui seront privilégiés, encore une fois, dans ce nouveau programme. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, avait bien annoncé, lors de sa visite dans la wilaya de Batna, que le prochain plan quinquennal accorderait la priorité à «l'amélioration de l'infrastructure de base et à l'entrepreneuriat, d'une manière générale, conformément aux engagements pris dans ce sens». En plus du plan quinquennal, la loi de finances 2015 est un autre chantier sur lequel travaille l'Exécutif. Ce dernier doit finaliser tous ces dossiers avant la rentrée sociale de septembre. Une fois achevés, les projets feront l'objet d'un Conseil des ministres que présidera le président de la République.

L'expression

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire