Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

mardi 8 juillet 2014

La jeunesse doit être un "élément de cohésion nationale" (M. Khomri)

Le ministre de la Jeunesse, Abdelkader Khomri

La jeunesse algérienne qui constitue une "force" et une "richesse" pour le pays, doit être un "élément de cohésion nationale", a indiqué, dimanche soir, le ministre de la Jeunesse, Abdelkader Khomri.
"La jeunesse algérienne est une force et une richesse à préserver à et à accompagner car elle doit être un élément de cohésion nationale et de rassemblement", a indiqué M. Khomri qui était l’invité du forum du quotidien national Liberté.
Le ministre de la Jeunesse a mis en exergue la "maturité" de la jeunesse algérienne qui a réagi, a-t-il dit, avec "sagesse au séisme du printemps arabe" qui a touché des pays de la région. "La jeunesse algérienne est d'une grande maturité car elle a su mesurer les enjeux et l'impact des événements ayant secoué la région", a ajouté M. Khomri, faisant observer que "cette jeunesse a choisi la stabilité et l’évolution pacifique tout en préservant la sécurité du pays".
En ce sens, il a expliqué que la mise en place d'un ministère dédié à la jeunesse a pour "mission et ambition d'accompagner cette frange de la société et répondre à ses aspirations et préoccupations". A cet effet, il a affirmé que son département œuvre à faire du ministère de la Jeunesse un "ministère ouvert et à l'écoute de la jeunesse, loin de toute démagogie", relevant à ce propose que ce sera un "challenge très important".
Dans ce sillage, le ministre a annoncé le lancement d'une "large consultation nationale" afin de dégager une politique autour de la jeunesse qui soit une référence en la matière, expliquant que des rencontres seront organisées avec la participation des associations, des partis politiques et toutes les institutions concernées par la jeunesse, dont le Conseil national économique et social.
Selon M. Khomri, cette consultation a pour objectif de dégager une politique autour de la jeunesse et traitera de tous les thèmes liés au monde juvénile afin qu'elle soit une référence dans la prise de décisions relatives aux jeunes, ajoutant que les recommandations seront présentées au Parlement.
Il a expliqué qu'il s'agit d'une conférence sociale et économique dédiée à la jeunesse, une autre sur le tourisme, les loisirs et la gestion du temps libre ainsi qu'un symposium sur les nouvelles technologies de l'information et de la communication.
M. Khomri a souligné que ces rencontres entrent dans le cadre de la "nouvelle vision" du ministère de la Jeunesse pour construire une stratégie basée sur l'écoute et l'échange.
APS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire