Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

mercredi 16 juillet 2014

Un village de loisirs ouvrira ses portes mardi au Palais des Expositions à Alger

Un village de loisirs ouvrira ses portes mardi au Palais des Expositions à Alger

Un village de loisirs, installé au Palais des Expositions (Safex, Alger), offrant un éventail d’activités et programmes de détente d’ordre artistique, scientifique et sportif, ouvrira ses portes mardi soir au large public, a annoncé dimanche à Alger le ministre de la Jeunesse, Abdelkader Khemri.
Le village des loisirs pour lequel une enveloppe budgétaire de 20 milliards de centimes a été consacrée, est d’une capacité d’accueil allant de 4.000 à 6.000 personnes par jour, selon les estimations de M. Khemri, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse pour présenter ce projet initié par son département ministériel à l’égard de la jeunesse et des familles.
Les activités et autres prestations programmées au profit des visiteurs du village des loisirs, qui sera ouvert chaque soir jusqu’au 31 août, seront proposées à titre gracieux et comporteront des circuits pour vélos tout terrain (VTT), de rollers et de karting, l’escalade ainsi que des ateliers de peinture, de fabrication de masque, de céramique et poterie, outre des animations musicales et des tournois de jeux de société, a expliqué le ministre.
Le village sera composé de plusieurs "Houma" (quartier en arabe dialectal) où au niveau de chacune un programme de détente et de loisir spécifique est proposé, ainsi que d’une piscine, une patinoire et un espace pour des observations astronomiques, entre autres, a-t-il ajouté, relevant que l’espace sera encadré par quelque 1250 encadreurs.
M. Khemri a tenu à souligner que ce programme de loisirs a été initié dans "le souci de satisfaire les besoins de modernité et de diversité exprimés par la société algérienne en matière d’activités de distraction et de détente", précisant que ce village représente "une action structurante et transversale, appelée à être améliorée et généralisée à l’ensemble du territoire national".
Il a ajouté que les principaux objectifs du village sont de "permettre au large public l’accès à la pratique des activités de loisirs, donner l’opportunité aux jeunes et aux familles de découvrir de nouvelles activités de loisir et leur offrir des moments de détente et de convivialité", soulignant que "la détente et les loisirs forment un besoin essentiel pour l’homme qui élimine l’oisiveté et par conséquent, la passivité de la société".
Pour M. Khemri, "les Algériens ont retrouvé la joie de vivre ensemble car ils ont retrouvé la sérénité et la confiance en l’avenir depuis quelques années".
Abordant, par ailleurs, le plan d’action du ministère de la Jeunesse pour les cinq années à venir, le ministre a cité, notamment, des programmes pour redynamiser et moderniser les moyens de détente et de loisirs en direction des jeunes car, a-t-il noté, "une forte demande de loisirs est exprimée chez la jeunesse algérienne", soulignant la nécessité de coordonner les efforts avec d’autres départements ministériels pour répondre à cette demande.
Il a, à ce propos, cité comme exemples les projets de réalisation de trois complexes de loisirs dans la wilaya d’Alger qui seront élargis à d’autres wilayas, de plusieurs centres de détente et de loisirs à l’échelle nationale, l’organisation des voyages à l’intérieur du pays au profit des jeunes pour leur faire découvrir les richesses naturelles et culturelles de l’Algérie, et un Rallye Alger-Tamanrasset.
Le ministre a, aussi, cité des idées de projets discutées récemment avec le secteur de la Culture, pour développer, par la formation, des métiers liés à la culture et aux arts au niveau des différentes structures de jeunesse.
Interrogé sur la situation du parc d’attraction de Ben-Aknoun, M. Khemri a reconnu que l’ensemble de ses équipements ne fonctionnaient plus, affirmant la volonté de son département ministériel à assurer le rééquipement de cet espace de détente avec la collaboration du ministère de tutelle, à savoir le secteur de l’Agriculture et du Développement rural.
APS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire