Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

vendredi 27 décembre 2013

Algérie Télécom lancera la 4 G sans fil et en mode fixe au premier trimestre 2014 (PDG)


Le groupe Algérie Télécom lancera la téléphonie de quatrième génération (4G) sans fil en mode fixe, au premier trimestre de l’année 2014, a déclaré mercredi, en fin d’après-midi à Constantine le président-directeur général (PDG) du groupe.
Invité au forum du quotidien An Nasr, M. Azouaou Mehmel a précisé que l’opération est actuellement en phase ‘‘d’acquisition des équipements nécessaires’’ pour lancer la 4 G devant permettre une connexion haut débit et la transmission très rapide des images et des sons. Affirmant que l’introduction de la téléphonie mobile de troisième génération (3G) en Algérie ‘‘n’affectera en rien’’ le service ADSL qu’offre son groupe, le PDG a indiqué qu’ Algérie Télécom ira vers des débits " beaucoup plus important que la 3G ne pourra pas égaler", a-t-il assuré.
S’attardant sur la stratégie de la généralisation des fibres optiques, étape clé dans la garantie d’un débit de bonne qualité, M.Mehmel a précisé que l’objectif d’Algérie Télécom est ‘‘de ramener la fibre optique dans chaque immeuble’’, à travers, a-t-il poursuivi ‘‘des équipements d’accès compacts’’ et pas moins de 200 000 km de fibres optiques devant remplacer les câbles en cuivre.
Le responsable a, dans ce propos, ajouté que 40 milliards de dinars ont été investis au cours de cette année dans projets de modernisation des réseaux de télécommunication soulignant que les mêmes opérations ‘‘devront se poursuivre en 2014’’ et toucheront ‘‘toutes les localités du pays’’.
L’objectif, a-t-il ajouté, étant d’assurer une administration électronique’’ où les antennes communales, les services du secteur de la santé et ceux de l’éducation notamment seront connectés’’.
Evoquant un retard en matière d’investissement, le PDG de l’opérateur historique des télécommunications a rappelé que l’entreprise a bénéficié d’un financement de 115 milliards de dinars pour améliorer son réseau, généraliser la fibre optique à travers les wilayas du pays et fournir un service de qualité aux consommateurs.
Sur un autre plan, M. Mehmel a indiqué que le préjudice du vol des câbles en cuivre d’Algérie Télécom a été estimé à 400 millions de dinars en 2013, soulignant que son groupe fait aussi face dans les wilayas d’Oran et de Constantine particulièrement au problème de coupure dans les câbles dues aux chantiers lancés dans ces deux villes.
Il a indiqué que le projet du tramway de Constantine a mis à rude épreuve la qualité du service que doit assurer son groupe à ses clients avec a-t-il indiqué ‘‘des coupures répétitives des câbles’’ et ‘‘le non respect des délais avancés pour le déplacement des câbles’’. Avec l’objectif d’ouvrir un point commercial dans chaque daïra, le groupe Algérie Télécom, employant 22 000 salariés, dispose actuellement de 351 points commerciaux.
L’opérateur historique des télécommunications compte en 2013, 3 millions 300 000 abonnés de téléphone fixe et 1 million 300 000 abonnés en ADSL.

APS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire