Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

vendredi 6 décembre 2013

De l'ADN humain vieux de 400 000 ans

Une partie de l'ADN d'un être humain vieux de 400000 ans a été reconstituée à partir d'un os découvert sur le site préhistorique espagnol d'Atapuerca, a annoncé une étude publiée jeudi 5 décembre par la revueNature.Il s'agit d'un véritable exploit scientifique qui pourrait permettre de remonter suffisamment dans le temps pour suivre l'évolution génétique de nos ancêtres.
Le plus ancien génome humain séquencé jusqu'alors était âgé de 70 000 à 80 000 ans et appartenait à une fillette membre d'un groupe d'hominidés connus sous le nom d'hommes de Denisova, cousins de Neandertal et de l'humain moderne.
«C'EST INCROYABLEMENT ENTHOUSIASMANT »
Les auteurs de l'étude de Nature ont développé une technique pour exploiter l'ADN ancien fortement détérioré. Après l'avoir testée avec succès en 2010 sur des restes d'ours des cavernes mis au jour à Atapuerca dans un site appelé « le Gouffre des os», ils se sont attaqués aux ossements humains découverts auprès de l'animal.

Le Monde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire