Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

samedi 21 décembre 2013

Algérie-UE : signature de 4 conventions de coopération multisectorielles d’un montant de 94 millions d’euros


L’Algérie et l’Union européenne (UE) ont signé jeudi à Alger, quatre conventions d’un montant de 94 millions d’euros pour le financement de programmes de coopération dans les domaines de l’environnement, de la pêche, de l’appui à la gouvernance et de la mise en oeuvre de l’Accord d’association.
Les accords ont été paraphés en présence des ministres de la Pêche et des ressources halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi, de l’ Aménagement du territoire et de l’environnement, Dalila Boudjemaa, du ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Madjid Bouguerra et du Chef de la délégation de l’UE en Algérie, Marek Skolil.
Il s’agit de conventions de financement de programmes de coopération relatifs à l’appui à la gouvernance (SPRING), à la diversification de l’économie dédié au secteur de la pêche, à l’environnement ainsi qu’au financement du troisième programme d’appui à la mise en £uvre de l’accord d’association (P3A-III).
Le montant de la convention relative au financement du programme d’appui à la gouvernance, dit SPRING, est de l’ordre de 10 millions d’euros, le programme d’appui à la politique sectorielle de l’environnement sera doté de 34 millions d’euros, le programme d’appui à la diversification de l’économie dédié au secteur de la pêche bénéficiera de 15 millions d’euros, alors que 35 millions d’euros seront consacrés à la 3ème phase du programme d’appui à la mise en oeuvre de l’Accord d’association (P3AIII).
"Ces conventions qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en oeuvre de l’accord d’Association Algérie-UE couvrent des thématiques importantes et constituent le résultat d’une coordination intersectorielle et d’une concertation étroite avec notre partenaire européen", a déclaré M. Bouguerra, lors de la cérémonie de signature.
La conclusion de ces nouveaux instruments d’appui sectoriel atteste, a-t-il poursuivi, de "la vitalité et du dynamisme imprimés ces dernières années à nos relations de partenariat et de coopération avec l’UE et reflète une nouvelle fois, la volonté commune d’exploiter toutes les opportunités qu’offre en la matière l’Accord d’association".
La convention liée à l’environnement d’un montant de 34 millions d’euros, vise notamment à renforcer la coopération entre l’Algérie et l’UE à travers l’amélioration et le développement de la stratégie sectorielle et l’accompagnement des réformes que l’Algérie a lancé dans le secteur.
La ministre de l’Aménagement du territoire et de l’environnement a mis en exergue l’importance de la convention signée entre son département ministériel et l’UE, soulignant qu’elle porte sur la protection de l’environnement dans la région d’Alger, notamment la préservation du littoral, la gestion des déchets urbains et l’éducation urbaine, avec pour objectif principal l’amélioration du cadre de vie des citoyens.
"Il s’agit d’un projet important qui permettra de valoriser les ressources naturelles, d’accompagner la stratégie nationale du secteur, par l’organisation du secteur et l’aide aux professionnels", a déclaré M. Ferroukhi.
Les actions de coopération Algérie-UE viennent en support aux priorités de partenariat définies dans l’Accord d’association entre l’Algérie et l’UE, entré en vigueur en septembre 2005. L’Accord constitue le cadre juridique pour les relations entre les deux parties en matière politique, économique, commerciale, sociale et culturelle.

APS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire