Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

lundi 9 décembre 2013

ZOUKH OPTE POUR LES ESPACES DE LOISIR ET DE DÉTENTE

Le wali d'Alger accorde une attention particulière à la capitale

Pour mettre un terme aux «cités dortoirs» qui caractérisent les projets de l'habitat, le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, a attribué 125 millions de dinars aux nouveaux projets d'aménagements urbains.

Au cours d'une visite d'inspection effectuée hier dans la capitale, le chef de l'exécutif de la wilaya d'Alger, Abdelkader Zoukh, a préconisé «une attention particulière aux espaces de loisir et de détente dans les différents projets» d'aménagements urbains dans les quartiers de la capitale.
Lors de ces multiples visites d'inspections des projets d'aménagements urbains, notamment de la région est de la capitale, M.Zoukh a,à chaque fois, interpellé les directeurs de wilaya concernés et les autorités communales sur la nécessité d'accorder une attention particulière aux espaces verts et aux aires de jeu dans les projets d'habitat ou d'équipements socio-collectifs. Il a indiqué, à cet effet, que l'aménagement et la bonne prise en charge de ces espaces de convivialité destinés surtout aux enfants, «contribuera au bien-être des habitants».
Dans la capitale, nombreux sont les quartiers qui sont totalement dépourvus d'espaces verts et d'aires de jeu au point où leurs occupants les qualifient de «cités dortoirs». Le quartier du 11-Décembre 1960, dans la commune de Baraki, est le meilleur exemple de ces «cités dortoirs» avec ses 14.000 habitants. Ce quartier à l'échelle d'une commune avec son grand nombre d'habitants, comparativement aux 75.000 habitants de la commune d'Alger-Centre, vient de bénéficier d'un projet d'aménagements urbains, dont les travaux ont été lancés à l'occasion de la visite du wali d'Alger. L'aménagement de cette cité de 2004 Logements sociaux locatifs porte sur la création d'un stade de proximité, un terrain mateco, des espaces verts et un parking, selon la fiche technique du projet. Celle-ci porte également sur la mise en place de mobilier de jeu pour enfants et sur l'éclairage public pour un montant global de 125 millions de dinars et un délai de réalisation de 18 mois.
A Baraki, le wali a, par ailleurs inspecté un projet de réalisation d'une station de traitement de déchets qui avait servi de lieu pour une décharge sauvage et a été éradiquée durant l'actuelle campagne de nettoiement lancée à Alger le 9 novembre dernier. Cette campagne de nettoiement, menée avec de gros moyens et une enveloppe de 10 milliards de dinars dans les 57 communes de la wilaya d'Alger, devrait être clôturée lundi prochain. Pour conclure, le chef de l'exécutif a lancé des travaux d'aménagements urbains respectivement à la cité Sonelgaz dans la commune de Gué de Constantine, dans la localité de Sidi Slimane (Khraïcia) et la cité Diar El Kef (Oued Koriche).

L'Expression

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire