Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

Maison de l'Algérie Pont-d'intelligence

samedi 21 décembre 2013

L’Algérie a "toute sa place" dans les contenus éditoriaux de France Médias Monde (PDG)


L’Algérie a "toute sa place" dans les contenus éditoriaux du Groupe audio-visuel public France Médias Monde (FMM), a affirmé sa présidente directrice-générale, Marie-Christine Saragosse.
"Nous nous attelons à enrichir les contenus des trois médias que compte le Groupe (à). Cette espèce d’élan qu’on prend ici est importante et intéresse beaucoup de pays parce que c’est un point de vue un petit peu différent et dans lequel l’Algérie a toute sa place", a-t-elle déclaré dans un entretien accordé jeudi à l’APS.
Pour la première responsable de FMM, l’Algérie est un "très grand pays, selon nombre d’indicateurs, avec lequel la France a des liens forts". "Nous avons des hommes et des femmes +ponts+ entre ces deux pays, et j’en suis une", a indiqué Mme Saragosse qui, au nom de son groupe, avait signé, le 16 décembre à Alger, deux accords de coopération avec l’audiovisuel public algérien.
Selon elle, au-delà des chiffres et des enjeux que présente le marché algérien, le partenariat avec l’Algérie s’inscrit dans le cours normal de l’Histoire.
"C’est autre chose qui se jouait pour moi (elle est née en 1960 à Skikda-Ex Philippeville). Tous ceux pour qui cette Histoire a été quelque chose de très directe, vivaient un moment historique, qui faisait suite à un autre moment historique, celui de la visite d’Etat du président Hollande, un an auparavant, en Algérie", a-t-elle dit. Deux accords de partenariat entre France Médias Monde et l’audiovisuel public algérien ont été signés le 16 décembre, à la faveur du 1er Comité intergouvernemental de haut niveau qui s’est réuni deux jours durant à Alger. Ils "formalisent" désormais la coopération entre RFI, Monte Carlo Doualiya et la Radio Algérienne d’une part, et entre France 24 et l’EPTV, d’autre part. Tout en se félicitant que les équipes techniques et rédactionnelles des médias français et algériens travaillent désormais "côte à côte, bras contre bras", la PDG de France Médias Monde a fait savoir, qu’en perspectives des prochaines élections présidentielles en Algérie, son Groupe pourra servira de "relais technique" aux équipes devant venir d’Algérie pour faire un travail d’approche avec les membres de la communauté nationale dans l’Hexagone. Pour elle, les accords signés à Alger "ne sont pas de pure forme, mais opérationnels". Ils prévoient des coproductions, déjà mises en £uvre avec le lancement d’une émission commune "Paris/Alger direct" sur Monte Carlo Doualiya et Radio Algérie Internationale chaque mardi, mais aussi de l’assistance technique mutuelle ou des échanges de coopération et de formation. A l’occasion de la réunion du 1er Comité intergouvernemental de haut niveau, RFI a délocalisé son émission musicale "La bande passante" à Alger, où elle a fait une photographie des tendances musicales algériennes. France 24 et l’ENTV ont renforcé aussi leurs liens, en tournant ensemble sur place l’émission "Le Débat" de France 24, chaîne qui a diffusé, en simultanée et en exclusivité avec Canal Algérie, l’entretien du Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault. Avant la réunion du 1er CIHN, Me Saragosse s’était déjà rendue, en octobre dernier, en Algérie où elle a été reçue en audience par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Les deux parties avaient convenu alors de préparer un accord de coopération dans le domaine de l’audiovisuel et de la communication.

 APS


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire